Carton ROUGE

SADEV 94 : un sentiment de honte !

Le 5 octobre 2021, Pierre Garzon, maire de Villejuif a été réélu président de la Sadev 94. Cette élection, Pierre Garzon l’a obtenu à la faveur d’une opportune et subtile modification des statuts durant le printemps 2021.

Anticipant la possible perte de la présidence du Conseil général par le parti communiste aux élections de juin 2021, Pierre Garzon décide au printemps dernier de changer la composition du conseil d’administration de la société d’économie mixte, Sadev 94, compétente pour des projets d’aménagements urbains.

C’est ce changement qui lui permet aujourd’hui de contourner le résultat des urnes et de préserver sa présidence.

Ce forfait, prémédité et consciemment préparé donc, fait honte à la ville de Villejuif. Il fait honte à tous les habitants de Villejuif avec qui, nécessairement, le nom de Pierre Garzon est associé.

La question n’est en effet pas de savoir si l’on préfère la gauche ou la droite. Précisément parce qu’il ne s’agit pas de refaire les élections de juin 2021. La question est de savoir si la fin justifie les moyens et si, en l’occurrence, on peut se donner le pouvoir et le droit de changer des règles lorsqu’elles pourraient nous être défavorables.

Pour sa part, Pierre Garzon répond très directement à cette question en affirmant : « L’essentiel est de ne pas subir la loi du marché en termes d’aménagement, cela reste le cœur du débat ».

Pour notre part, nous souhaiterions que toutes les sensibilités démocratiques de Villejuif, de l’opposition municipale comme de la majorité, puissent voir dans cette « réélection » une occasion pour elles d’affirmer sincèrement leur attachement aux valeurs républicaines.

En attendant, nous ne pouvons nous empêcher d’éprouver un sentiment de honte.

Restons Vigilants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *